Par Marc Van Peteghem
Architecte naval



Concevoir un nouveau bateau appartenant à une gamme, c’est nécessairement être fidèle aux valeurs de cette famille mais aussi révéler la personnalité propre à cette nouvelle unité. Il y a quelques années, nous nous sommes posé la question avec Bruno Belmont de ce que pourrait être un grand Lagoon. Un grand Lagoon, ce n’est pas seulement un Lagoon plus grand, c’est un autre référentiel, un autre monde, un Lagoon appartenant au monde des grands yachts. Un challenge, tant cet univers comporte des codes qu’il a fallu incorporer, s’approprier, sans s’éloigner de la générosité et de la sympathie propres à Lagoon.

Le point de départ, c’est la vie à bord. Naviguer, vivre à bord, c’est le déroulement d’une succession de moments passés en compagnie de gens que l’on aime bien. Pour concevoir le SEVENTY 7 ensemble emmenés par Bruno Belmont, l’équipe Lagoon, Nauta design et notre équipe dont Patrick le Quément, avons imaginé ce que pourraient être ces moments en fonction des différentes configurations d’usage - navigation familiale, amis, charter -mais aussi comment harmoniser la présence de l’équipage qu’une telle unité nécessite. Nous avons revisité les espaces intérieurs et extérieurs afin que chacun puisse y trouver tour à tour des moments de convivialité ou d’intimité. Ainsi la circulation depuis le cockpit arrière jusqu’à l’avant est rendue possible en traversant le carré. Par la porte avant du carré, la brise balayera l’intérieur du bateau au mouillage, apportant de la fraîcheur sans que le recours à l’air conditionné soit obligatoire.

Avec l’augmentation des dimensions générales du bateau, de nouvelles choses deviennent possibles. Il était important pour nous de garder le contact avec la mer, comme cela a été développé sur le Lagoon 620 avec l’accès direct aux marches de jupes depuis la cabine propriétaire. Assez naturellement, l’augmentation du franc bord éloigne l’équipage de l’élément. Au contraire, le SEVENTY 7 tire parti de cette augmentation : il a été possible d’ouvrir une porte de bordé directement depuis la cabine, créant ainsi un balcon sur l’eau.

Le SEVENTY 7 bénéficie des avantages du gréement reculé, maintenant adopté sur tous les Lagoon au bénéfice de la performance mais aussi de la facilité de manœuvre, spécialement importante sur une grande et puissante unité.

Le flybridge est divisé en deux zones, loisir et manœuvre. Les efforts sur les écoutes étant importants, il est indispensable que la séparation soit claire mais non exclusive, de façon à ce que dans de bonnes conditions, tout le monde puisse profiter de la navigation et de l’accès à la barre.

Le design extérieur est dû au travail de Patrick Le Quément, dont le crayon sait faire parler la forme. Nous travaillons en parfait accord et complicité depuis 6 ans. Il s’est glissé dans le monde maritime en venant de l’automobile, avec une facilité et une fraîcheur qui nous apportent quotidiennement un regard neuf sur notre métier.

Ce grand Lagoon, le navire amiral, a je crois clairement l’ADN des grands yachts tout en restant généreux et ouvert sur la nature. Dessiné en mettant l’humain au centre de la démarche, c’est le gentil géant de la famille Lagoon.

retour